Une mesure d’ASLL peut durer de trois mois à plus d’un an.
La première mesure est souvent la plus courte afin de mieux connaître le ménage et de poser les bases du travail qui sera réalisé avec lui. Les personnes ont souvent besoin d’être mises en confiance et de comprendre les tenants et les aboutissants de l’accompagnement. Cette période permet également au travailleur social de mesurer l’implication du ménage dans le suivi et d’installer une relation.

Un bilan écrit est effectué tous les trois mois, quelle que soit la durée du mandat, afin de rendre compte de l’intervention à l’association D.D.C.H :

  • Pour les missions de 6 mois, un bilan intermédiaire, est rédigé au bout de 3 mois en attendant la fin de mesure, afin de faire le point sur les démarches réalisées et de signifier la poursuite ou non de la mesure.
  • Quelle que soit la durée de la mission, à la fin de la mesure, un bilan final est rédigé. Le suivi peut alors s’arrêter ou être renouvelé en fonction de l’évolution de la situation.

L’ASLL est systématiquement contractualisé à deux niveaux : entre DDCH et l’APLJM, mais aussi entre la personne suivie et l’APLJM. Un contrat d’Accompagnement Social est alors signé par le ménage et le travailleur social, dans le cadre d’un engagement respectif, reprenant les objectifs de travail du dernier bilan et fixant les modalités de l’accompagnement.

La mesure se déroule en lien avec les services sociaux positionnés ou susceptibles de l’être.